Les aléas du printemps

Loin de moi l’idée de vous faire un bulletin météo mais quand même… le printemps c’est une saison compliquée pour s’habiller, vous ne trouvez pas ?

Les températures varient parfois entre un petit 6 degrés le matin jusqu’à 22 degrés l’après-midi selon les régions. Alors on hésite souvent entre nos vêtements d’hiver que l’on en a assez de porter et nos vêtements de printemps qui ne sont parfois pas assez chauds. En matière de mode, au printemps il faut sortir de la grisaille sans en faire trop, parce que cette saison nous réserve bien des surprises : une pluie soudaine dans la journée, un vent glacial, 3 jours de chaleur puis d’un seul coup une vague de froid…

Et on fait comment avec tout ça pour rester stylée sans avoir trop chaud ni trop froid ? On fait l’oignon ! Oui bon alors dit comme ça, ce n’est pas très glamour je vous l’accorde, je vais donc employer le mot anglais : on utilise la technique du « layering »… Ah tout de suite ça donne plus envie !

En fait on superpose, on porte plusieurs couches de vêtements de façon à pouvoir se couvrir ou se découvrir en fonction des caprices de la météo.

Voici quelques combinaisons possibles :

– blouse + blazer + poncho

– tee-shirt + perfecto + grosse maille

– tee-shirt + chemise en denim (que l’on ouvrira l’après-midi) + grosse maille

– cardigan fin « caché » sous un blazer…

Vous l’avez compris on peut presque mixer à l’infini.

En revanche, au printemps on arrête de porter nos pièces trop hivernales : doudounes épaisses, manteaux en laine, fourrures… On passe à la doudoune plus légère, le blouson en cuir ou en jean, le bombers, le manteau en coton, le trench, le poncho un peu plus coloré…

Côté chaussures, exit les bottes et les bottines sombres ou fourrées, mais pas question non plus de sortir les orteils, c’est trop tôt et vous risqueriez d’être surprise par le retour de la pluie.  On mise donc sur les escarpins, les derbies, les mocassins, les ballerines, les bottines ajourées ou les boots open toes. Les semelles sont importantes aussi, au printemps on laisse place aux semelles blanches, en crêpe beige, en liège, en corde, en bois. On évite de porter une chaussure noire avec une semelle en cuir noire par exemple.

Cette saison encore, les baskets sont hyper tendance alors on laisse le noir et on mise sur les sneakers blanches ou colorées, les gazelles, les baskets heart patent (puma à rubans), les super star métallisées, les modèles à strass de chez Victoria, les intemporelles Converse All Star bref on allège nos pieds sans les découvrir totalement.

Enfin, l’accessoire indispensable du printemps sera le chèche, le foulard ou l’étole. C’est idéal en cas de petit vent qui se lève dans la journée ou contre la fraîcheur matinale. Et puis c’est la touche finale d’un look bien travaillé.

Pour résumer, au printemps on commence à alléger notre look grâce aux matières et aux couleurs, mais on continue à se couvrir car la météo est encore capricieuse.

Alors, prêtes pour affronter les aléas du printemps ?

Un commentaire sur “Les aléas du printemps

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :