Toujours incontournable…

Certains pensent qu’il aura tendance à s’essouffler cet automne, pourtant on le voit encore beaucoup dans les collections, sur les plateaux TV, et porté par les stars : il s’agit du bomber bien sûr ! Initialement créé dans les années 50 pour les pilotes de l’United States Air Force et de la Navy, il était en nylon, de couleur kaki avec une doublure orange et des patchs. Il a ensuite traversé les saisons : adopté par les skinheads dans les années 70, Hollywood lui a donné une image plus positive grâce à Tom Cruise dans Top Gun dans les années 80. Il devient en suite le vêtement fétiche des rappeurs dans les années 90, ces derniers le portent très loose. Puis de nouveau le cinéma le revalorise en 2010 grâce au célèbre Ryan Gosling dans « Drive ».

Aujourd’hui, il est aussi bien porté par les hommes que par les femmes. Les marques de haute couture s’amusent, et rivalisent d’idée pour en faire une it pièce. Les grandes chaînes de prêt à porter suivent et nous proposent une large variété de style. Le bomber évolue au niveau des matières (satin, velours, néoprène, sequins, viscose, dentelle, fourrure, denim), des couleurs (kaki bien sûr mais aussi noir, bleu marine, bordeaux, rose, métallisé…), des imprimés (fleuri, japonisant, pois) et même de la coupe (longueur jusqu’à mi cuisse).

Souvent une question persiste : comment le porter comme une veste ou comme un blouson ? Les deux sont possibles : c’est ce qui est top avec le bomber ! Il peut faire office de blouson mi saison comme remplacer votre blazer pour un look plus tendance. Porté sur une robe très féminine et classique, il apportera un décalage intéressant. Avec un simple tee-shirt et un jean il dynamisera votre look : Mesdames, ajoutez juste des escarpins, et Messieurs des sneakers ! Osez aussi l’associer avec un pantalon de costume fuselé, un tee-shirt et des derbies.

Amusez-vous ! Jouez avec les couleurs, les matières, les imprimés et les longueurs. Choisissez une pièce adaptée à votre morphologie (coupe et matière), fluide si vous avez les épaules développées par exemple, pas trop court si le bas de votre corps est plus large que le haut. Faites-en la pièce forte de votre look et composez autour : vous serez assurément stylé(e). Le bomber est encore là cette saison alors profitez avant qu’il ne fasse trop froid…

Conseils et astuces pour porter l’imprimé

On les aime ou on ne les aime pas mais ils sont très présents dans les collections et le seront encore cet hiver. Il s’agit des imprimés bien sûr : fleuri, pois, rayures, tropical, animal, graphique, ethnique… Il y en a pour tous les goûts. Mais entre les looks des défilés haute couture impossible à appliquer au quotidien et les silhouettes totalement unies sans oser une pointe de fantaisie, il y a forcément un style qui vous correspond.

Tout d’abord parlons morphologie, on ne peut pas le nier l’imprimé augmente le volume. Il est donc impératif de l’adapter à la forme de votre silhouette.

– On préférera ainsi le porter sur les parties les moins volumineuses de la silhouette. Si vos hanches sont plus développées que votre buste, portez des bas unis et des hauts imprimés.

– Adaptez la taille de l’imprimé à votre silhouette, choisissez des imprimés discrets, de petite taille si vous êtes petite et menue sinon vous disparaitrez sous les imprimés. En revanche si vous êtes grande ou ronde choisissez des imprimés de taille moyenne à grande pour ne pas paraître encore plus pulpeuse.

– L’imprimé a tendance à tasser donc si vous êtes petite évitez le total look imprimé (haut + bas)

Maintenant parlons de mélange : peut-on oui ou non mixer les imprimés ? Ouiiiii !!! et ce sera toujours le cas cet hiver mais il y a quelques règles à respecter :

– les couleurs doivent s’accorder voire être similaires

– le style de vêtement doit être harmonieux, en général on mixe les styles pour être lookée mais pas lorsqu’il y a des imprimés. Si on mélange « imprimé et style » le look sera surchargé.

– doucement sur l’imprimé animal : léopard, python, zébré ont vite une connotation « vulgaire » donc on procède par petite touche et si on veut mélanger l’imprimé animal ce sera vêtement et accessoire : une blouse à rayures avec des escarpins léopard plutôt qu’une blouse à rayures avec un pantalon léopard.

– le type d’imprimé doit être identique : fleuri et fleuri, pois avec pois etc… Bon là, ce n’est plus tellement vrai : à chaque règle son exception : on peut aisément mélanger les rayures et les pois et cet hiver on osera même mixer les fleurs et les pois !!!

Vous avez mal aux yeux ? pas de panique, si le style ne vous correspond pas, ne vous forcez pas mais miser sur les accessoires pour réveiller votre look : foulard, chaussures, sac, ceintures une petite touche d’imprimé ajoutera toujours du pep’s à votre silhouette.

Alors prêtes à booster votre look ? Osez, portez et mixez les imprimés !!!

SOLDES QUI PEUT

On les attend depuis un petit moment les voici les voilà… les soldes !!!

Pour les plus chanceux, les soldes ont débuté la semaine dernière mais pour les Alpes Maritimes c’est aujourd’hui que ça commence.

L’idée de cet article est de vous permettre de ne pas vous laisser séduire trop vite, d’acheter beau et utile et d’éviter les achats placard (vous savez, les vêtements qui ont encore l’étiquette qui prouve que vous ne les avez jamais porté ?…).

Voici donc quelques lignes directrices pour des soldes réussis (non non je ne me trompe pas, solde est bien un mot masculin).

– Partez avec une petite liste comme une liste de courses, ainsi vous garderez une ligne de conduite. N’hésitez pas même à noter vos besoins en « demi saison », les soldes d’été permettent aussi d’acheter des vêtement que l’on portera à la rentrée.

– Achetez uniquement ce qui vous va parfaitement, ne pensez pas que ces chaussures vont se détendre, ou que ce pantalon vous ira quand vous aurez perdu 1 kg… c’est le meilleur moyen pour laisser vos achats au placard ;

– Profitez des soldes pour acheter de la qualité, investissez dans des intemporels une belle paire de sandales en cuir, une blouse en soie… c’est le moment de se faire plaisir et acheter ce qu’on ne peut pas acheter d’habitude. Inutile de shopper d’innombrables teeshirt qui sont abordables tout au long de l’année, faites-vous plutôt plaisir avec un modèle de marque que vous affectionnez particulièrement par exemple ;

44951285 - a row of clothes hanging on the rack

– Pensez « look » plutôt que « pièce isolée », le coup de cœur c’est bien, mais si on achète un modèle et qu’on ne peut pas le coordonner, soit on ne le portera pas… soit on va devoir dépenser beaucoup pour pouvoir le porter, puisqu’il va falloir acheter tout ce qui compose le look. Donc lorsque vous voyez une pièce qui va vous faire craquer imaginez tout de suite comment la porter ! Je vous l’ai déjà dit mais j’insiste : un bon investissement c’est lorsque l’on peut composer 3 looks différents avec la même pièce en base.

– Ne soyez pas plus attiré(e) par le prix que par le modèle. Parfois on achète parce que « ça vaut le coup » comme on dit… Mais soyons honnêtes si l’article n’était pas soldé on ne l’achèterait pas parce qu’en fait il ne nous plaît pas vraiment, c’est plus son prix qui nous attire.

Je ne vous retiens pas plus, il y a de belles affaires qui vous attendent en boutique, alors soldes qui peut !!!

L’ART ET LA MATIÈRE DE NE PAS AVOIR TROP CHAUD !

Les températures grimpent et ce n’est pas fini… ça va durer encore longtemps ? Oui certainement, voilà pourquoi je souhaite vous parler de matières aujourd’hui. Et oui le secret pour supporter la chaleur c’est de choisir la bonne matière ! On évite tout ce qui donne chaud, qui colle à la peau, qui fait transpirer, qui est désagréable à porter… Si possible, on bannit donc le synthétique : polyester, polyamide, acrylique… L’astuce est de porter des matières naturelles : coton, soie, lin, chanvre, fibres de bambou. Optez éventuellement pour des matières artificielles comme la viscose, le modal, le lyocell (matières naturelles ayant subi une transformation chimique).

La coupe du vêtement aussi est importante mais ce n’est pas tellement celle-ci qui vous aidera à mieux supporter la chaleur mais bien la matière : un débardeur en polyester tiendra forcément plus chaud qu’une blouse en voile de coton… Alors si pour le moment vous ne reconnaissez pas la matière au toucher, un petit coup d’œil sur l’étiquette du vêtement et le tour est joué ! Bien évidemment, il est préférable de porter des pièces fluides et souples plutôt que moulantes et rigides afin que l’air circule mieux… vous aurez ainsi moins chaud.

Processed with VSCO with c1 preset
Blouse Vila en voile de coton

Bien sûr il y a un « mais », les matières naturelles coûtent plus cher et se froissent plus rapidement que le synthétique. Choisissez donc des matières mélangées (coton-lin, coton-soie, lin-viscose) pour éviter le froissement. Et puis, on entre dans la période des soldes privés suivis des soldes, c’est donc le bon moment pour investir. Il ne me reste plus qu’à vous souhaitez un bon shopping et un bel été !

Processed with VSCO with b5 preset
Tee shirt DKNY coton-viscose

Un dressing qui déchire !

Les beaux jours semblent s’être bien installés, on peut réellement passer à la saison estivale. Aujourd’hui je vais vous donner quelques conseils pour avoir une garde robe bien organisée, bien rangée et avec laquelle il est facile de se trouver un look sympa en évitant les « je n’ai rien à me mettre » ou les multiples essayages avant de trouver THE tenue et ensuite devoir replier tout ce que vous avez sorti de l’armoire… ça vous parle ?

Tout d’abord 2 règles d’or :

  • Le rangement du dressing se fait minimum deux fois par an : au printemps et à l’automne ;
  • Si vous n’avez pas porter une pièce depuis 2 ans, inutile de la garder, offrez-la, donnez-la mais n’encombrez pas votre placard avec. On a l’habitude de dire « quand j’aurai maigri» ou « ça peut me servir un jour »… Mais trop souvent, les pièces s’entassent sans jamais être portées.

 

Voici donc comment ranger :

  • Par saison : on met en évidence la saison en cours et on isole tout le reste (sur les étagères les plus hautes, dans des housses, dans des boîtes…)
  • Par famille de vêtement : on regroupe toutes les jupes ensemble, tous les shorts, et ainsi de suite : pantalon, chemise, tee-shirt, gilet….
  • Par longueur de manches : on rassemble les débardeurs, les manches courtes, les manches longues.
  • Par couleur : classez du plus clair au plus foncé par exemple, ce sera d’une part agréable à l’œil mais aussi plus pratique pour trouver rapidement un modèle particulier.

Si vous avez un grand dressing, vous pouvez également ranger par fonction : travail, sport, détente, soirée…

Maintenant passons au débat « suspendu ou plié » ? Alors évidemment tout dépend de la place dont vous disposez, de la quantité de vêtements mais aussi de la matière et la fragilité du vêtement. Petite précision, on suspend uniquement la saison en cours, la saison passée est pliée et isolée, il faudra envisager une petite séance de repassage lorsque vous ressortirez les modèles.

dressing

Sur cintres (en bois de préférence) : on suspend chemises, blouses, pantalons fluides, robes, jupes, manteaux, vestes, blazer. Pensez à mettre tous les vêtements longs du même côté afin de pouvoir utiliser la place sous les vêtements courts.

Pliés : on plie tout ce qui ne se froisse pas ou tout ce qui a tendance à se déformer sur cintre (pull fin par exemple) : jeans, short en jean, toutes les mailles, tee-shirt, tops ou blouses infroissables. Évitez de faire des piles trop hautes, ce n’est pas pratique et elles ne resteraient pas rangées bien longtemps.

Pensez aux boites pour les ceintures, foulards, sous vêtements, collants… si elles ne sont pas transparentes mettez une étiquette dessus indiquant la famille, vous éviterez ainsi de toutes les ouvrir avant de tomber sur la bonne.

D’une manière générale, mettez à portée de main ce que vous portez le plus souvent.

Enfin, voici quelques petites règles pour avoir une garde robe bien « construite » :

  • Elle doit être proportionnelle à vos activités : si vous faites du sport tous les 2 jours par exemple et que vous n’avez qu’une seule tenue de sport, il va falloir investir.
  • Une même pièce doit pouvoir composer 3 looks différents.
  • Vous devez avoir quelques intemporels de qualité : une chemise blanche, un beau jean brut, une petite robe noire… (je ne vous en dis pas plus ce sera le thème d’un prochain article)

FullSizeRender 17

  • N’achetez pas au hasard ! Avant votre prochaine séance shopping, triez votre garde robe. Repérez quelles pièces vous portez toujours de la même façon et achetez des modèles qui vous aideront à varier vos looks.
  • Équilibrer votre dressing entre les intemporels qui doivent représenter ¾ de votre garde robe et les pièces hyper tendance représentant le quart restant.

Allez c’est parti pour un dressing rangé et organisé,

votre mission commence maintenant  !!!

Les aléas du printemps

Loin de moi l’idée de vous faire un bulletin météo mais quand même… le printemps c’est une saison compliquée pour s’habiller, vous ne trouvez pas ?

Les températures varient parfois entre un petit 6 degrés le matin jusqu’à 22 degrés l’après-midi selon les régions. Alors on hésite souvent entre nos vêtements d’hiver que l’on en a assez de porter et nos vêtements de printemps qui ne sont parfois pas assez chauds. En matière de mode, au printemps il faut sortir de la grisaille sans en faire trop, parce que cette saison nous réserve bien des surprises : une pluie soudaine dans la journée, un vent glacial, 3 jours de chaleur puis d’un seul coup une vague de froid…

Et on fait comment avec tout ça pour rester stylée sans avoir trop chaud ni trop froid ? On fait l’oignon ! Oui bon alors dit comme ça, ce n’est pas très glamour je vous l’accorde, je vais donc employer le mot anglais : on utilise la technique du « layering »… Ah tout de suite ça donne plus envie !

En fait on superpose, on porte plusieurs couches de vêtements de façon à pouvoir se couvrir ou se découvrir en fonction des caprices de la météo.

Voici quelques combinaisons possibles :

– blouse + blazer + poncho

– tee-shirt + perfecto + grosse maille

– tee-shirt + chemise en denim (que l’on ouvrira l’après-midi) + grosse maille

– cardigan fin « caché » sous un blazer…

Vous l’avez compris on peut presque mixer à l’infini.

En revanche, au printemps on arrête de porter nos pièces trop hivernales : doudounes épaisses, manteaux en laine, fourrures… On passe à la doudoune plus légère, le blouson en cuir ou en jean, le bombers, le manteau en coton, le trench, le poncho un peu plus coloré…

Côté chaussures, exit les bottes et les bottines sombres ou fourrées, mais pas question non plus de sortir les orteils, c’est trop tôt et vous risqueriez d’être surprise par le retour de la pluie.  On mise donc sur les escarpins, les derbies, les mocassins, les ballerines, les bottines ajourées ou les boots open toes. Les semelles sont importantes aussi, au printemps on laisse place aux semelles blanches, en crêpe beige, en liège, en corde, en bois. On évite de porter une chaussure noire avec une semelle en cuir noire par exemple.

Cette saison encore, les baskets sont hyper tendance alors on laisse le noir et on mise sur les sneakers blanches ou colorées, les gazelles, les baskets heart patent (puma à rubans), les super star métallisées, les modèles à strass de chez Victoria, les intemporelles Converse All Star bref on allège nos pieds sans les découvrir totalement.

Enfin, l’accessoire indispensable du printemps sera le chèche, le foulard ou l’étole. C’est idéal en cas de petit vent qui se lève dans la journée ou contre la fraîcheur matinale. Et puis c’est la touche finale d’un look bien travaillé.

Pour résumer, au printemps on commence à alléger notre look grâce aux matières et aux couleurs, mais on continue à se couvrir car la météo est encore capricieuse.

Alors, prêtes pour affronter les aléas du printemps ?

Pour être stylé : soyez équilibré !

Pour être en forme : mangez équilibré ! Vous avez certainement entendu cette phrase des centaines de fois. Si l’équilibre est important dans l’alimentation, il est aussi dans la mode. Pour être stylé : il faut être équilibré !

FullSizeRender 3

On a tous notre propre style, en fonction de nos goûts, notre personnalité, notre métier, notre âge, nos valeurs… Le style c’est en fait la façon que l’on a d’exprimer nos pensées, nos émotions, nos sentiments et pour cela on va pouvoir utiliser les vêtements, les accessoires, le maquillage, la coiffure…

Aujourd’hui je vais essentiellement vous parler du style vestimentaire.

Coco Chanel disait « la mode se démode le style jamais ». Il faut donc utiliser la mode pour cultiver son propre style.

Mais comment ? Comment avoir du style en toutes circonstances sans paraître démodé ou marginal ? Tout est question d’équilibre !!!

 

Avoir du style c’est l’art d’associer les bonnes pièces pour composer son look. Savoir mixer les vêtements, mélanger les genres, les matières, les couleurs afin d’être tendance et adapté à l’occasion tout en respectant qui l’on est.

Rock, masculin-féminin, glamour, casual chic, lolita, romantique, sport, hipster, couture… chaque style se respecte à condition qu’il soit bien dosé pour ne pas tomber dans ses travers et paraître déguisé(e) ou extravagant(e).

L’idée est donc d’équilibrer la tenue : une pièce chic avec une pièce décontractée par exemple, ou un vêtement féminin avec un vêtement masculin.

On évitera d’associer un perfecto et des bottines cloutées ou un jean « destroy ».

Préférez une seule pièce forte tendance, coordonnée à des pièces intemporelles plutôt que de nombreuses pièces très mode qui vont charger le look.

Si au contraire, vous portez uniquement des basiques vous allez paraître très classique, c’est là que les accessoires entrent en scène. Choisissez une paire de chaussures très originale ou un bijou très mode, le it bag du moment… Et tout de suite, votre style sera dynamisé et vous n’aurez plus l’air classique !

FullSizeRender 2

Vous l’aurez compris votre style avant tout c’est vous ! Inspirez-vous de vos icônes sans cherchez à les copier, piochez dans la mode uniquement ce qui vous correspond, portez des vêtements qui vous mettent en valeur, associez les bonnes pièces, soyez équilibré(e) et vous serez stylé(e) !

 

 

 

Color your life

Voir la vie en rose, avoir la main verte, être rouge de honte, rire jaune, avoir une peur bleue, broyer du noir, être blanc comme neige… Vous connaissez certainement ces expressions. Plus ou moins actuelles, je vous l’accorde mais elles appartiennent bien à la langue française.

Oui la couleur a une signification et elle a souvent plus d’importance que ce qu’on lui accorde. Elle délivre un message, elle parle de notre personnalité, elle donne des informations sur nos états d’âme…

Avez-vous remarquez qu’une personne discrète ne porte jamais de couleurs vives ? Ou encore lorsqu’il fait beau, on a tout à coup envie de porter des couleurs ou du blanc pour illuminer davantage notre journée. En revanche si on a une baisse de moral, on portera plus volontiers des couleurs sombres… Bien sûr il existe des exceptions qui ne se laissent pas influencer par les circonstances pour porter des couleurs mais pour la plupart il en est ainsi. La couleur est primordiale en mode que ce soit pour les vêtements, les accessoires ou le maquillage.

Par exemple le rouge c’est la passion, le feu, l’amour. En revanche en milieu professionnel le rouge correspond à l’autorité. Porter du rouge est donc déconseillé pour un entretien d’embauche. Si c’est notre couleur favorite on la portera par petites touches et notamment pour les accessoires : la coque de notre téléphone, une montre, le pompon de notre sac à main.

IMG_8086

Parlons du noir maintenant, il est souvent à bannir pour les mariages puisqu’il évoque le deuil. Pourtant le noir est la couleur la plus portée en soirée, car s’habiller en noir est tellement chic.

Il faut cependant être prudent avec un total look noir de jour, car mal dosé il pourra donner un air austère voir gothique. L’astuce est donc de mélanger les matières lorsqu’on porte du noir de la tête aux pieds : un top lingerie en satin avec un gros gilet en laine, un jean (toujours noir) et des low boots en velours. En jouant avec les matières tantôt mates tantôt brillantes, on apporte du relief et de la lumière à la tenue. Les tendances du moment sont respectées : succès garanti !

Je pourrais évoquer bien d’autres couleurs comme le bleu couleur de la communication, le rose qui nous parle de tendresse et romantisme, la couleur orange symbole de vitamine et dynamisme, le vert couleur de la chance et de l’espoir. Le sujet est intarissable… Mais j’écourte le symbolisme des couleurs pour vous parler de la colorimétrie. Connaissez-vous ce nom « bizarre » ?

La colorimétrie est l’étude des couleurs qui vous mettent en valeur.Vous avez certainement constaté que selon la teinte que vous portez, vous avez plus ou moins bonne mine, ou vous recevez plus ou moins de compliments.

 

L’objectif de la colorimétrie est de connaître les couleurs idéales pour vous : celles qui vont illuminer votre teint, qui vont faire ressortir vos yeux, atténuer vos marques de fatigue… Oui tout cela est possible simplement en portant la bonne gamme de couleur : couleurs chaudes ou couleurs froides, plus ou moins intenses.

Lors de cette prestation, je pose sur votre buste des tissus de différentes couleurs, lorsque la couleur du tissu se reflète sur le visage… quelque chose se passe…

Cela vous semble difficile à croire mais je vous l’assure, il faut le vivre pour comprendre à quel point c’est étonnant !!! En changeant de tissu, les traits du visage ou la couleur du teint change, ou plus encore… mais je ne peux pas vous dévoiler tous les secrets…

Une fois que vous connaissez les couleurs qui vous subliment, il ne vous reste plus qu’à bien les assortir. Vous êtes chanceux : aujourd’hui en mode, il y en a pour tous les goûts, on en voit de toutes les couleurs (pour un article sur les couleurs, je me devais de faire la blague …)

Voici quelques petites astuces :

– on ne porte pas plus de 3 familles de couleur pour un même look (accessoires compris)

– une tenue tricolore sera toujours plus dynamique qu’une tenue bicolore

– un look monochrome sera très chic à condition de savoir jouer avec les nuances et les matières

– évitez d’assortir la couleur de votre sac à main ou ceinture avec vos chaussures (si vous y tenez vraiment, variez au moins la matière)

– par contre messieurs vos chaussures et votre ceinture doivent toujours être de la même couleur et de la même matière

– assortir la couleur de votre haut avec celle de vos chaussures est devenue classique surtout pour la mode féminine. C’est encore toléré au masculin.

– côté maquillage, veillez à ce qu’il s’harmonise avec votre tenue mais ne vous maquillez jamais de la même couleur que vos vêtements, aujourd’hui c’est « ringard » !

– osez les contre harmonies, c’est à dire associer deux couleurs totalement opposées un top bleu avec un collier jaune, un pantalon rouge avec une ceinture kaki…

– ne réservez pas les couleurs métallisées aux fêtes de fin d’année.  Argenté, doré et rose gold sont parfaits pour moderniser et réveiller un look.

Pour finir, voici le top 10 des couleurs printemps-été : le rose dans tous ses états : poudré, dragée, malabar, fuchsia, bonbon, le jaune ensoleillé, le noisette gourmand, le rouge orangé, le bleu profond, le bleu jean, le violet, le blanc crème, le turquoise et enfin le vert : sacré couleur de l’année par Pantone, plus exactement : le « Greenery » : couleur fraîche entre le jaune et le vert, qui évoque les premiers jours du printemps…

Et vous quelle couleur porterez-vous aux beaux jours ?

IMG_8087

Conseillère en image : mon rêve, ma passion !

 

Je suis Carine Estelle, conseillère en image. Je suis fière de mon métier, d’ailleurs pour moi ce n’est pas seulement un métier c’est une passion ! Aujourd’hui j’ai envie de partager avec vous pourquoi et comment je suis arrivée à réaliser ce rêve.

Dès ma tendre enfance j’ai eu un goût très prononcé pour la mode. À l’âge de 3 ans déjà je refusais certaines tenues et en exigeais d’autres… Plus tard, les vêtements ne me suffisaient pas il me fallait aussi les accessoires : bijoux, petit sac, lunettes de soleil… Quand est venu l’âge de me maquiller : quel bonheur ! Plutôt maquillage naturel au lycée puis lors de mes études de commerce et marketing, j’osais encore plus de féminité.

À l’obtention de mon master de marketing et publicité : 2 axes m’attiraient particulièrement : la mode et le commerce. C’est donc tout naturellement que j’ai obtenu un poste de responsable de boutique tout d’abord pour Texto, Morgan et enfin Kookai. Quel épanouissement ! J’alliais mes 2 passions : la mode et le commerce.

Les défilés de présentation de collection restent d’excellents souvenirs. L’arrivée des collections en boutique était un moment extraordinaire : découvrir de nouveaux modèles, de nouvelles coupes, de nouvelles matières, les dernières tendances… S’imaginer comment les porter ? pour quelle occasion ? comment composer un look ?…

Accompagnement shopping

Quel plaisir également de conseiller les différentes clientes, qu’elles soient jeunes ou moins jeunes, c’était toujours agréable de les orienter dans leurs choix et de les aider à trouver leur bonheur.

Mais très vite, j’ai constaté que la plupart des femmes avaient des complexes. Le regard que la femme a d’elle même est très dur, parfois même bien plus dur que celui que les autres portent sur elle. L’image de la femme dans les magazines est erronée : elle ne reflète pas la réalité, malheureusement, les femmes se comparent à cette image. De ce fait, on assiste à de nombreuses dérives : mauvaise idée de la beauté idéale, manque d’estime de soi, insatisfaction constante…

C’est là que mon projet a vu le jour. Comment aider ces femmes ? Comment montrer que l’on a tous part à la beauté ? Comment apprendre aux autres à se mettre en valeur ?Comment les réconcilier avec leur propre image ? Comment leur redonner confiance ? La réponse est simple : le conseil en image !!!

En effet, le conseil en image utilise des techniques précises, individuelles et personnalisées afin de sublimer son image, d’optimiser son potentiel, de révéler réellement qui on est, d’oser certains styles tout en respectant son authenticité. Après une période de formation et de préparation, j’ai lancé mon activité. J’interviens auprès des particuliers et des entreprises, aussi bien pour les femmes que pour les hommes.

Je suis tellement heureuse d’exercer ce métier. Mon quotidien est fait de rencontres extraordinaires, de personnalités bien différentes, de situations variées et c’est une vraie richesse. Le conseil en image c’est si passionnant ! Il s’adresse à tous aussi bien à ceux qui sont en quête d’un nouveau look qu’aux personnes sûres d’elles souhaitant une confirmation concernant leur style. Alors ça vous tente ?

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑