Vernis party !

Qui dit « été » dit « vernis » !!! Oui, le vernis est LE détail à ne pas négliger lorsque nos orteils s’exhibent…

Inutile de préciser que la manucure et la pédicure doivent toujours être parfaites en été, inutile aussi de préciser qu’il faut une base, 2 couches de vernis puis un top chat pour que ça tienne bien… L’objectif de mon article est de parler COULEUR !!! Oui parce qu’aujourd’hui ce n’est pas le choix qui manque : du pastel, du vif, du fluo… il y en a pour tous les goûts. C’est pareil pour les effets : pailleté, métallisé, matte ou brillant…

Alors comment fait-on ? Comment choisit-on sa couleur ? Est-ce qu’on porte la même couleur aux mains et aux pieds ? Autant de questions qu’on s’est toute posé au moins une fois au moment de choisir notre vernis…

Pour choisir sa couleur, plusieurs astuces :

  • Choisir une couleur qui se coordonne avec un maximum de vêtements de votre garde robe. Cela permettra d’avoir toujours les ongles en accord avec sa tenue. Attention « coordonner » ne veut pas dire « assortir », on ne porte pas de vernis rouge avec une robe rouge par exemple… trop classique (préférez un bleu nuit ou un noir)
  • OSER : en été toutes les fantaisies sont permises alors on s’éclate avec les couleurs flashy et le fluo, grande tendance cette année !
  • MIXER : aujourd’hui on n’assortit plus sa manucure et sa pédicure. Si tu veux être « fashion », il te faut faire un « bon mix ». Et c’est là que mon article prend tout son sens…

Plusieurs possibilités :

  • Pour les plus frileuses, on choisit la même famille de couleur mais on joue sur l’intensité : rose fluo aux ongles des mains, rose pastel aux ongles des pieds par exemple.
  • Pour les plus timides, on sécurise avec la french ou le blanc : rouge aux ongles des mains et french aux pieds ou encore blanc aux ongles des mains et rouge aux pieds.
  • Pour les modeuses, on ose les vrais mix et pour que ce soit harmonieux on joue les contre harmonies : corail aux ongles des mains et vert lagon aux pieds ou jaune aux ongles des mains et bleu roi aux ongles des pieds ou encore rose aux ongles des mains et vert aux ongles des pieds.

Alors pour la couleur de ton vernis, tu seras plutôt frileuse, timide ou modeuse ???

N’appréhende plus l’été, révèle ta beauté

C’est parti : direction l’été !!!

Depuis quelques jours les magazines, les pubs tv, les rayons des pharmacies, les réseaux sociaux affichent des produits minceur, des gélules pour bronzer, des crèmes auto bronzantes, des produits detox, des recettes minceur…

Bref le message est clair : cet été tu dois être mince et bronzé(e) !!!

C’est peut-être la raison pour laquelle tu appréhendes l’été parce que tu ne corresponds pas aux standards que la société t’impose ! Et si cette année, les choses changeaient… Si tu décidais d’apprécier l’été et toutes les joies que cette saison nous offre : chaleur, baignades, vacances, moments entre amis…

Après tout, ce n’est pas aux médias de t’imposer comment tu dois être. Ta beauté ne dépend pas de ton tour de taille ou de l’intensité de ton bronzage. Ta beauté n’est pas seulement extérieure, il faut aussi considérer toute ta personnalité : tes talents, tes qualités, ta personnalité…

Mon slogan est « révélez enfin qui vous êtes ! » Parce que mon métier au delà de mettre en valeur l’image permet aussi de révéler tout ce qui est en toi afin que l’extérieur et l’intérieur soient en accord parfait et que tu révèles pleinement ta beauté !

Cette année, ne te laisse pas influencer par les médias qui idéalisent une beauté stéréotypée : tu es unique c’est ton meilleur atout !

N’appréhende plus l’été : révèle ta beauté ! Sois pleinement toi !

ET SI ON PARLAIT DE JÉSUS ?

En octobre dernier, lors d’un séjour sur Paris, j’ai eu l’immense privilège d’assister au spectacle « Jésus de Nazareth à Jérusalem » de Pascal Obispo et de Christophe Barratier. Depuis que je l’ai vu, je n’ai qu’une hâte vous le raconter !!!

Voilà c’est chose faite, vous allez découvrir à travers ces quelques lignes ce que je pense de Jésus.

Les décors sont sobres aux couleurs douces, ils nous placent aisément dans le contexte historique. Les chanteurs sont de qualité et interprètent très bien les textes. Je remarque rapidement Anne Sila qui joue le rôle de Marie et a une voix exceptionnelle, et Mike Massy qui interprète le rôle de Jésus.  Ce chanteur a quelque chose de particulier dans son regard, rassurant, plein de compassion, son rôle lui va à merveille. J’apprécie particulièrement le fait qu’il y a des interventions dans la salle… Oui, lorsque les chanteurs passent juste à côté de vous, cela rend l’histoire encore plus vivante.

IMG_2634

On reconnaît parfaitement le style « Obispo » et d’ailleurs quelques voix masculines ressemblent à la sienne et c’est assez troublant. L’émotion est palpable dans la salle surtout lorsque Jésus la traverse en portant sa croix. Je ne vous cache pas que je n’ai pas pu m’empêcher de verser quelques larmes et je n’étais pas la seule… Mon seul regret est qu’il n’y ait pas un tableau consacré à la résurrection car selon moi c’est le moment important de la vie de Jésus. Quoi qu’il en soit, le spectacle se termine sur une standing ovation avec des spectateurs qui se joignent à la troupe pour entonner « La bonne nouvelle »

IMG_2633

Dans la presse et sur les réseaux sociaux, on lit des avis très mitigés sur cette fresque musicale, moi j’ai beaucoup aimé, ce fût un excellent moment passé en famille. Le thème choisi est plutôt audacieux dans le contexte social actuel. Je trouve que c’est une belle façon d’annoncer une bonne nouvelle. Que l’on soit petit ou grand, croyant ou non, c’est indispensable d’entendre parler de Jésus !

IMG_2632

Et Pascal Obispo va plus loin en participant à l’édition du magazine « Jésus », sorti dans les kiosques le 30 novembre. Pour reprendre ses termes, « Jésus c’est une affaire universelle qui concerne tout le monde. Ce magazine nous plonge dans l’histoire de Jésus aujourd’hui. »

Presque 130 pages avec des thèmes variés comme la mode, le sport, la religion, la cuisine, la musique mais toujours avec Jésus au centre. On y découvre de nombreux témoignages et même des stars qui affichent leur foi et expriment qui est Jésus pour elles ! Une belle réalisation, tant sur le fond que la forme avec de beaux visuels qui rythment parfaitement le magazine.

Vous l’aurez compris, au delà d’un spectacle ou d’un magazine, Jésus est une réalité pour moi. Je crois en Lui et je profite de cet article pour partager qui Il est pour moi :  Celui qui a changé ma vie, qui lui a donné un sens, un but. Celui qui m’apporte paix et joie chaque jour ! Connaitre Jésus c’est se sentir aimée et en sécurité quelques soient les circonstances…

Et pour vous, qui est Jésus ?

I love denim !

Skinny, flair, mom, regular, bootcut… il y en a pour toutes les morphologies et pour tous les goûts. Le jean est un incontournable de la garde robe. Ce que j’aime avec cette pièce c’est qu’on peut créer des looks à l’infini et avoir des styles totalement différents chic, rock, casual, décontracté…

Règle n°1 on le choisit en fonction de sa morphologie. On est attentif à la coupe des jambes bien sûr mais aussi à la forme des poches et la hauteur de la taille.

Règle n°2, on choisit le bon coloris en fonction de nos envies, de la circonstance dans laquelle on va le porter mais aussi de notre âge. Le jean totalement brut reste le plus chic de tous.

Concernant les marques, c’est très subjectif. Chacun a sa petite marque chouchou, mais ce qui est vraiment top depuis quelques années c’est que les enseignes de prêt à porter développent considérablement leur gamme… Inutile d’avoir un gros budget pour avoir un beau jean bien coupé et tendance.

Mon coup de cœur du moment est le jean taille haute de chez « Grain de Malice ». Tellement confortable, il existe en plusieurs coloris, ce qui permet d’être chic ou décontracté selon nos envies

https://www.graindemalice.fr/F-10025-pantalon-jeanerie/P-81061-jean-femme-taille-haute?utm_source=blog&utm_medium=social&utm_campaign=carineestelle&utm_media_type=bought

Comment le porter ? Le but d’un jean taille haute est de ne pas le porter comme n’importe quel autre jean. Il met la taille en valeur donc on l’associe à un cropped top ou on porte les chemises et tee shirt à l’intérieur en les blousant. On peut aussi nouer la chemise à la taille. Si on mise tout sur la taille, on complète le look par une pièce courte comme un bomber, un perfecto ou un blazer. Si on souhaite plus de fluidité, on ajoute un joli kimono, un blazer ou un gilet grosse maille. Concernant les chaussures, on peut tout porter, comme toujours les talons élanceront la silhouette mais une paire de derbies ou de baskets fera très bien l’affaire. Tout dépend le style que vous voulez adopter.

Alors allez vous craquer pour le jean taille haute cette année ?

https://www.graindemalice.fr/?utm_source=blog&utm_medium=social&utm_campaign=carineestelle&utm_media_type=bought

Toujours incontournable…

Certains pensent qu’il aura tendance à s’essouffler cet automne, pourtant on le voit encore beaucoup dans les collections, sur les plateaux TV, et porté par les stars : il s’agit du bomber bien sûr ! Initialement créé dans les années 50 pour les pilotes de l’United States Air Force et de la Navy, il était en nylon, de couleur kaki avec une doublure orange et des patchs. Il a ensuite traversé les saisons : adopté par les skinheads dans les années 70, Hollywood lui a donné une image plus positive grâce à Tom Cruise dans Top Gun dans les années 80. Il devient en suite le vêtement fétiche des rappeurs dans les années 90, ces derniers le portent très loose. Puis de nouveau le cinéma le revalorise en 2010 grâce au célèbre Ryan Gosling dans « Drive ».

Aujourd’hui, il est aussi bien porté par les hommes que par les femmes. Les marques de haute couture s’amusent, et rivalisent d’idée pour en faire une it pièce. Les grandes chaînes de prêt à porter suivent et nous proposent une large variété de style. Le bomber évolue au niveau des matières (satin, velours, néoprène, sequins, viscose, dentelle, fourrure, denim), des couleurs (kaki bien sûr mais aussi noir, bleu marine, bordeaux, rose, métallisé…), des imprimés (fleuri, japonisant, pois) et même de la coupe (longueur jusqu’à mi cuisse).

Souvent une question persiste : comment le porter comme une veste ou comme un blouson ? Les deux sont possibles : c’est ce qui est top avec le bomber ! Il peut faire office de blouson mi saison comme remplacer votre blazer pour un look plus tendance. Porté sur une robe très féminine et classique, il apportera un décalage intéressant. Avec un simple tee-shirt et un jean il dynamisera votre look : Mesdames, ajoutez juste des escarpins, et Messieurs des sneakers ! Osez aussi l’associer avec un pantalon de costume fuselé, un tee-shirt et des derbies.

Amusez-vous ! Jouez avec les couleurs, les matières, les imprimés et les longueurs. Choisissez une pièce adaptée à votre morphologie (coupe et matière), fluide si vous avez les épaules développées par exemple, pas trop court si le bas de votre corps est plus large que le haut. Faites-en la pièce forte de votre look et composez autour : vous serez assurément stylé(e). Le bomber est encore là cette saison alors profitez avant qu’il ne fasse trop froid…

Conseils et astuces pour porter l’imprimé

On les aime ou on ne les aime pas mais ils sont très présents dans les collections et le seront encore cet hiver. Il s’agit des imprimés bien sûr : fleuri, pois, rayures, tropical, animal, graphique, ethnique… Il y en a pour tous les goûts. Mais entre les looks des défilés haute couture impossible à appliquer au quotidien et les silhouettes totalement unies sans oser une pointe de fantaisie, il y a forcément un style qui vous correspond.

Tout d’abord parlons morphologie, on ne peut pas le nier l’imprimé augmente le volume. Il est donc impératif de l’adapter à la forme de votre silhouette.

– On préférera ainsi le porter sur les parties les moins volumineuses de la silhouette. Si vos hanches sont plus développées que votre buste, portez des bas unis et des hauts imprimés.

– Adaptez la taille de l’imprimé à votre silhouette, choisissez des imprimés discrets, de petite taille si vous êtes petite et menue sinon vous disparaitrez sous les imprimés. En revanche si vous êtes grande ou ronde choisissez des imprimés de taille moyenne à grande pour ne pas paraître encore plus pulpeuse.

– L’imprimé a tendance à tasser donc si vous êtes petite évitez le total look imprimé (haut + bas)

Maintenant parlons de mélange : peut-on oui ou non mixer les imprimés ? Ouiiiii !!! et ce sera toujours le cas cet hiver mais il y a quelques règles à respecter :

– les couleurs doivent s’accorder voire être similaires

– le style de vêtement doit être harmonieux, en général on mixe les styles pour être lookée mais pas lorsqu’il y a des imprimés. Si on mélange « imprimé et style » le look sera surchargé.

– doucement sur l’imprimé animal : léopard, python, zébré ont vite une connotation « vulgaire » donc on procède par petite touche et si on veut mélanger l’imprimé animal ce sera vêtement et accessoire : une blouse à rayures avec des escarpins léopard plutôt qu’une blouse à rayures avec un pantalon léopard.

– le type d’imprimé doit être identique : fleuri et fleuri, pois avec pois etc… Bon là, ce n’est plus tellement vrai : à chaque règle son exception : on peut aisément mélanger les rayures et les pois et cet hiver on osera même mixer les fleurs et les pois !!!

Vous avez mal aux yeux ? pas de panique, si le style ne vous correspond pas, ne vous forcez pas mais miser sur les accessoires pour réveiller votre look : foulard, chaussures, sac, ceintures une petite touche d’imprimé ajoutera toujours du pep’s à votre silhouette.

Alors prêtes à booster votre look ? Osez, portez et mixez les imprimés !!!

« Hair » de vacances

Soleil, sel, chlore, chaleur autant d’éléments néfastes pour nos cheveux… L’été est souvent une période durant laquelle les cheveux souffrent, sèchent, fourchent, se décolorent et c’est au mois de septembre que l’on regrette de ne pas s’en être occupé davantage. Alors oui c’est magnifique les cheveux wavy sur la plage mais il faut absolument en prendre soin.

Voici quelques astuces qui vous aideront :

1 – On protège… Choisissez une huile protectrice enrichie en huiles essentielles, elle protègera vos cheveux des rayons UV, du sel et du chlore. Elle évitera que votre couleur se modifie, et en plus elle aidera vos cheveux à se discipliner. C’est exactement comme pour la peau, lorsqu’on s’expose, on pense toujours à se mettre de la crème pour bien bronzer et éviter les coups de soleil et en général on renouvelle l’opération régulièrement tout au long de l’exposition. Faites de même avec vos cheveux, appliquez l’huile dès votre arrivée à la plage et renouvelez l’opération si nécessaire.

2- On rince… Pensez à rincer vos cheveux après chaque baignage pour éliminer le sel ou le chlore et éviter que vos cheveux soient agressés. Pensez ensuite à appliquer de nouveau le soin protecteur.

3- On lave… Choisissez un shampoing adapté à la nature de vos cheveux et surtout enrichi en agents hydratants comme l’huile d’argan par exemple. Vous n’êtes pas obligés de les laver tous les jours sinon ils risquent de graisser trop vite par la suite mais au moins tous les 2 jours. En revanche si vous ne les lavez pas, pensez à bien les rincez après chaque journée passée au soleil afin d’éliminer l’huile protectrice, le sel, le chlore, les saletés diverses…

Processed with VSCO with c1 preset
Shampoing after sun Nashi

4- On hydrate… Faites un masque ou un soin hydratant une fois par semaine. Après le shampoing, essorez bien vos cheveux et appliquez le soin sur les longueurs et les pointes en massant légèrement afin de bien faire pénétrer le produit dans les écailles. L’essorage est le petit détail qui change tout, si vous appliquez le soin sur cheveux mouillés il ne nourrira pas en profondeur et aura une action superficielle. Or le secret pour avoir des cheveux doux et soyeux c’est de les hydrater en profondeur. Entourez vos cheveux d’une serviette en éponge, laissez poser toute la nuit et rincez-les uniquement le lendemain matin ; d’abord à l’eau tiède puis à l’eau froide pour refermer les écailles et augmenter la brillance des cheveux. Si vous n’avez pas la possibilité de laisser poser une nuit entière, au moins ¼ d’heure sur cheveux propres et bien essorés.

Processed with VSCO with c1 preset
Shampoing after sun et masque hydratant Nashi

D’une manière générale optez pour un séchage naturel, sèche cheveux et plaques ont aussi besoin de vacances 🙂

 

SOLDES QUI PEUT

On les attend depuis un petit moment les voici les voilà… les soldes !!!

Pour les plus chanceux, les soldes ont débuté la semaine dernière mais pour les Alpes Maritimes c’est aujourd’hui que ça commence.

L’idée de cet article est de vous permettre de ne pas vous laisser séduire trop vite, d’acheter beau et utile et d’éviter les achats placard (vous savez, les vêtements qui ont encore l’étiquette qui prouve que vous ne les avez jamais porté ?…).

Voici donc quelques lignes directrices pour des soldes réussis (non non je ne me trompe pas, solde est bien un mot masculin).

– Partez avec une petite liste comme une liste de courses, ainsi vous garderez une ligne de conduite. N’hésitez pas même à noter vos besoins en « demi saison », les soldes d’été permettent aussi d’acheter des vêtement que l’on portera à la rentrée.

– Achetez uniquement ce qui vous va parfaitement, ne pensez pas que ces chaussures vont se détendre, ou que ce pantalon vous ira quand vous aurez perdu 1 kg… c’est le meilleur moyen pour laisser vos achats au placard ;

– Profitez des soldes pour acheter de la qualité, investissez dans des intemporels une belle paire de sandales en cuir, une blouse en soie… c’est le moment de se faire plaisir et acheter ce qu’on ne peut pas acheter d’habitude. Inutile de shopper d’innombrables teeshirt qui sont abordables tout au long de l’année, faites-vous plutôt plaisir avec un modèle de marque que vous affectionnez particulièrement par exemple ;

44951285 - a row of clothes hanging on the rack

– Pensez « look » plutôt que « pièce isolée », le coup de cœur c’est bien, mais si on achète un modèle et qu’on ne peut pas le coordonner, soit on ne le portera pas… soit on va devoir dépenser beaucoup pour pouvoir le porter, puisqu’il va falloir acheter tout ce qui compose le look. Donc lorsque vous voyez une pièce qui va vous faire craquer imaginez tout de suite comment la porter ! Je vous l’ai déjà dit mais j’insiste : un bon investissement c’est lorsque l’on peut composer 3 looks différents avec la même pièce en base.

– Ne soyez pas plus attiré(e) par le prix que par le modèle. Parfois on achète parce que « ça vaut le coup » comme on dit… Mais soyons honnêtes si l’article n’était pas soldé on ne l’achèterait pas parce qu’en fait il ne nous plaît pas vraiment, c’est plus son prix qui nous attire.

Je ne vous retiens pas plus, il y a de belles affaires qui vous attendent en boutique, alors soldes qui peut !!!

L’ART ET LA MATIÈRE DE NE PAS AVOIR TROP CHAUD !

Les températures grimpent et ce n’est pas fini… ça va durer encore longtemps ? Oui certainement, voilà pourquoi je souhaite vous parler de matières aujourd’hui. Et oui le secret pour supporter la chaleur c’est de choisir la bonne matière ! On évite tout ce qui donne chaud, qui colle à la peau, qui fait transpirer, qui est désagréable à porter… Si possible, on bannit donc le synthétique : polyester, polyamide, acrylique… L’astuce est de porter des matières naturelles : coton, soie, lin, chanvre, fibres de bambou. Optez éventuellement pour des matières artificielles comme la viscose, le modal, le lyocell (matières naturelles ayant subi une transformation chimique).

La coupe du vêtement aussi est importante mais ce n’est pas tellement celle-ci qui vous aidera à mieux supporter la chaleur mais bien la matière : un débardeur en polyester tiendra forcément plus chaud qu’une blouse en voile de coton… Alors si pour le moment vous ne reconnaissez pas la matière au toucher, un petit coup d’œil sur l’étiquette du vêtement et le tour est joué ! Bien évidemment, il est préférable de porter des pièces fluides et souples plutôt que moulantes et rigides afin que l’air circule mieux… vous aurez ainsi moins chaud.

Processed with VSCO with c1 preset
Blouse Vila en voile de coton

Bien sûr il y a un « mais », les matières naturelles coûtent plus cher et se froissent plus rapidement que le synthétique. Choisissez donc des matières mélangées (coton-lin, coton-soie, lin-viscose) pour éviter le froissement. Et puis, on entre dans la période des soldes privés suivis des soldes, c’est donc le bon moment pour investir. Il ne me reste plus qu’à vous souhaitez un bon shopping et un bel été !

Processed with VSCO with b5 preset
Tee shirt DKNY coton-viscose

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑