Regard… estime de soi (la suite)

La semaine dernière, nous avons vu que le regard peut influencer l’estime de soi,  on va creuser un peu aujourd’hui pour savoir comment faire pour se regarder de la bonne façon ?

Il faut tout d’abord s’attacher à la vérité et limiter les influences.

Pour cela, il faut déjà essayer de comprendre pourquoi on se regarde durement ? Détecter quel a été l’élément déclencheur, par exemple des expériences de l’enfance, des paroles blessantes, des moqueries dans l’adolescence…

Il s’agira ensuite de pardonner, guérir et aller de l’avant. Ces étapes prennent du temps et peuvent nécessiter un accompagnement ou un suivi par un professionnel mais c’est essentiel pour avancer.

Parallèlement à ça, il faut revoir nos influences. C’est bien de se laisser inspirer mais sans se mettre de pression au point de vouloir être quelqu’un d’autre… Il faut aussi bannir la mauvaise comparaison et enfin travailler sur le regard des autres.

En effet, le regard des autres est souvent en lien avec notre propre façon de regarder les autres.

Une personne qui regarde peu les autres, attache peu d’importance au regard des autres. Au contraire une personne qui regarde durement les autres, pense systématiquement que les autres la regarde durement et peut ainsi avoir peur du regard des autres.

On peut aussi regarder les autres en se rabaissant et de ce fait on aura une mauvaise estime de soi.

L’idée est donc d’adoucir la façon de voir les autres afin que leur regard impacte peu l’estime de soi.

Enfin, une fois ces 2 regards réajustés, l’essentiel est de s’attacher à un regard juste. Ce regard c’est le regard que Dieu a sur nous.

Son regard est favorable, il est juste et plein de douceur.

Dieu nous regarde avec amour, avec compassion, Il connaît notre vraie valeur, celle que nous avons à ses yeux. Nous sommes créés à son image, nous sommes des créatures merveilleuses.

Ne doutons pas de ce que Dieu a fait, de la façon dont Il nous regarde. Ne laissons pas notre regard ou celui des autres nous tromper.

S’attacher à la vérité, au regard de Dieu sur nous nous permettra de rendre notre regard juste, de se sentir libre du regard des autres et d’avoir une meilleure estime de soi.

Se sentir belle c’est possible ?

 » Tu me trouves comment ? Je suis comme elle ou je suis plus grosse ?

Qu’est-ce qu‘elle est belle, je voudrais tant vieillir comme elle…

Comment elle fait pour avoir de si beaux cheveux, quelle chance ! Je veux les mêmes

C’est vraiment injuste : elle a tout pour elle : grande, cheveux bouclés, les yeux verts… »

Autant de phrases que vous avez peut-être prononcées et qui ne vous rendent pas la vie facile.

La femme évolue, son corps change en fonction des saisons de sa vie : d’abord à l’adolescence, puis, à la suite des grossesses. Chaque décennie est une nouvelle étape à franchir plus ou moins aisément avec l’arrivée des premières rides puis la multiplication de ces rides, la prise de poids… Bref le corps d’une femme est en constante évolution.

De plus, la femme a la fâcheuse habitude de ne jamais être satisfaite de ce qu‘elle a. Quand elle a les cheveux courts, elle les voudrait longs… Lorsque ses cheveux sont frisés elle les voudrait raides. Le matin, elle décide de porter un joli pantalon et si elle croise une femme avec une robe magnifique, elle se dit « voilà, j’aurais du mettre une robe »…

Bref la comparaison est un véritable fléau féminin. Elle engendre la frustration, l’insatisfaction et une mauvaise estime de soi ou au contraire peut générer l’orgueil et la critique envers les autres.

Pourquoi se comparer ? Pourquoi vouloir ressembler à une autre ?

Ce qui est beau c’est justement la diversité. Regarder l’autre sans penser « elle est mieux ou moins bien que moi ? », ça change tout ! Savoir reconnaître ce qui est beau chez l’autre sans se dévaluer, sans se comparer, ça allège nos sentiments, nos frustrations, et ça nous permet de mieux nous connaître, mieux nous apprécier et en retour mieux aimer les autres.

Et puis la beauté ce n’est pas seulement ce que l’on voit. Ce qui fait la beauté c’est à la fois l’extérieur et l’intérieur. Si on se sent mal à l’intérieur, cela se voit à l’extérieur et inversement…

Aujourd’hui, nous sommes influencées par la télévision, le cinéma, les magasines… De ce fait certaines femmes sont prisonnières d’une idée de la beauté qui n’existe pas.

Cette beauté n’est pas réelle, elle est faussée, truquée, « photoshoppée » et cause de nombreux dégâts chez les femmes. Chercher à ressembler à cet idéal de beauté inaccessible engendre tellement de souffrances, tellement de frustrations, tellement de déséquilibres.

Magasines

Chaque femme a le droit de se sentir bien, de se mettre en valeur et de retrouver confiance en elle. Lorsque l’être intérieur et l’être extérieur sont en accord, la femme rayonne, son image est sublimée, elle se sent bien, elle se sent belle, en accord avec qui elle est et ça se voit à l’extérieur.

À ce moment là, la femme ne se compare plus, elle connaît sa valeur et reconnaît la valeur des autres sans en souffrir. Oui c’est possible, c’est accessible à toutes !

8453094 - portrait of three attractive young women in studio

Voici quelques pistes si vous en avez assez de vous comparer :

– voyez la diversité comme une force : si nous étions toutes identiques, la vie serait monotone !

– faites de votre différence un atout ;

– entendez les compliments que l’on vous fait ;

– énumérez vos points forts avant de lister vos points à améliorer (ne soyez pas si dures envers vous les filles…)

Je vous laisse avec la célèbre citation d’Oscar Wilde : « Soyez vous même, les autres sont déjà pris », à appliquer sans modération…

femmes Dove

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑